19 février 2016 Share

LA MARCHE COMMUNE DU SAES, CUSEM et GRAND CADRE

le SAES a organisé une grande marche le 18 février 2016 pour le non respect des accords signés, il y a de cela 300 jours.
La grande banderole avec l’insigne du CUSEMS et comme slogan « Pour la restauration de la dignité de l’enseignement et le respect des accords signés », tenue par les femmes qui forment la ligne d’avant.
Cette marche débute devant la FASTEF et dont le point d’arrivée était le rond-point Bourguiba.
Cette manifestation a mobilisé beaucoup d’enseignants qui veulent que le gouvernement répondent à leurs attentes .
Le SAES, le CUSEMS et le GCSE(Grand cadres) ont décidé d’unir leurs forces pour mettre fin à ce sabotage du système éducatif qui compromet dangereusement l’avenir de la nation.
C’est pourquoi disent t-ils: « nous avons pris l’initiative d’organiser cette grande marche du 18 Février 2016 pour exiger du  gouvernement du Sénégal la restauration de la dignité de l’enseignement et le respect de tous les accords signés ».
Cette marche tire sa leçon à « la révolution de l’histoire mondiale qui s’est produite au Sénégal en 1776 bien avant la Révolution française ». Cette révolution a été menée par un groupe d’étudiants formé à l’université de Pirse. À l’exemple de Thierno Souleymane Baal.

M. Seydi ababacar Ndiaye le secrétaire général du SAES lors de son allocution a eu un malaise dont la cause peut être due à cette longue marche qu’ils ont organisé.

Commenter via Facebook

Comments

Pas encore de commentaire! Tu peux être le premier à commenter cet article !

Ecrire un commentaire

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *


*